CloitreCloitre
©Cloitre

Le cloître des Récollets

Véritable joyau en plein cœur de Bergerac, le cloître des Récollets date du XVIIème siècle, la balustrade du premier étage est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1948.

Quelques mots d'histoire

Au milieu du XVIème siècle, les Guerres de Religion secouent le royaume de France. Bergerac se range très vite du côté protestant et devient un des plus grands foyers calvinistes du Périgord.

L’évêque de Périgueux, Monseigneur de la Béraudière, fait alors appel aux religieux Récollets (frères mendiants de l’ordre des franciscains) déjà établis en plusieurs points dans la région, pour ranimer la foi catholique dans le Bergeracois. C’est au XVIIème siècle, sous le règne de Louis XIII que les frères Récollets obtiennent l’emplacement des anciens jardins du château de Bergerac pour la construction de leur couvent.

D’après les archives de la ville, la première pierre du couvent a été posée en 1630. Sous cet ancien couvent se trouve l’ancien caveau dans lequel les frères entreposaient leurs vivres ainsi que les barriques de vin. Suite à la révolution française les frères Récollets sont chassés et le couvent est saisi comme bien national. En 1792 le Consistoire Protestant achète la chapelle du couvent (actuel temple).

Le cloître est en accès libre durant les horaires d’ouverture de l’Espace Vin.

Pour profiter pleinement du lieu, installez-vous et dégustez une planche de produits locaux accompagnée d’un verre de vin de Bergerac et Duras.

Fermer